Votre chien souffre-t-il d’un ver du cœur ? Voici les symptômes | My Happy Pet

Votre chien souffre-t-il d’un ver du cœur ? Voici les symptômes

Le ver du cœur, également appelée dirofilariose, est une pathologie où des vers se logent dans le cœur et dans les artères pulmonaires chez le chien. Elle est heureusement très rare en Europe occidentale. Il faut toutefois être vigilant lorsque vous emmenez votre chien en voyage, en particulier vers des destinations en Europe orientale et méridionale. Non traités, les vers du cœur peuvent avoir des conséquences mortelles pour votre animal, sans oublier que le traitement de cette maladie n’est pas sans risque. Heureusement, vous pouvez prévenir l’infection d’une manière simple et sûre.

LA CAUSE DU VER DE CŒUR 

Les vers du cœur sont transmis par les moustiques contaminés. Trois à quatre mois après que votre chien a été piqué par un moustique, les larves des vers atteignent le cœur et les artères pulmonaires. Encore quelques mois plus tard, les larves deviennent des vers adultes, qui à leur tour commencent à produire des larves. Les vers causent une inflammation et un épaississement de la paroi des vaisseaux sanguins, ce qui mène au final à une augmentation de la pression sanguine. Le cœur du chien doit alors faire plus d’efforts pour pomper, et souffre bien souvent d’insuffisance cardiaque.

LES SYMPTÔMES DU VER DE CŒUR 

La plupart des chiens qui ont des vers du cœur ne présentent aucune gêne ou aucun symptôme au cours des six premiers mois. Mais par la suite, vous pouvez toutefois constater :

  • une toux (chronique au bout d’un certain temps),
  • des difficultés à respirer,
  • de la fatigue,
  • un état de léthargie.

TRAITEMENT DES VERS DE CŒUR 

Les vers du cœur peuvent être traités avec des médicaments, mais cela n’est pas sans danger. Lorsqu’ils meurent, les vers peuvent boucher les vaisseaux dans le cœur et les poumons. En bref, il vaut mieux prévenir que guérir !

PRÉVENIR LES VERS DU CŒUR CHEZ VOTRE CHIEN

Pour protéger votre fidèle compagnon des vers du cœur, il est préférable de ne pas partir en vacances avec lui. S’il est impossible pour vous de vous en séparer, vous pouvez commencer le traitement préventif endéans les trente jours après le début des vacances, et le continuer jusqu’un mois minimum après le retour des vacances. Vous pouvez aussi utiliser un produit anti-moustique sur place et garder autant que possible votre chien à l’intérieur dès la tombée de la nuit (soit le moment où les moustiques sont le plus actifs).